Orques et dauphins captifs

Orques et dauphins captifs

Ceux qui me connaissent savent que je suis opposée à la captivité des cétacés. J’ai été très sensibilisée par le documentaire choc Blackfish (l’orque tueuse en Français), sorti en 2013, et réalisé par Gabriela Cowperthwait. Je reparlerai bien évidemment de ce documentaire sur le blog. Depuis, je me suis beaucoup renseignée sur le sujet et j’essaye à présent de partager mes découvertes avec tous ceux qui souhaiteraient également en savoir plus et agir de leur côté.

chasse_baleine

Nageoire d’une baleine capturée. Source : www.cestassez.fr

 

Les dauphins & les orques captifs sont des mammifères marins qui, dans la majorité des cas ont subi un sort similaire:  Ils ont été arraché à leur milieu naturel pour se retrouver dans un espace clos, forcé à réaliser des tours face à un public en échange de nourriture. Il arrive souvent qu’ils soient drogués pour supporter les effets de la captivité. De nombreux témoignages voient le jour (dresseurs, stagiaires, scientifiques) confirmant cette réalité et sur lesquels je reviendrai.

 

3515558_3_530f_tilikum-considere-comme-le-plus-gros-orque_1c2a85aed9fd7c952a8aee512e7ee123

Ici l’orque Tilikum (qu’on reconnait facilement à cause de son aileron plié, une des conséquences de sa captivité). Source : www.lemonde.fr.

Les parents qui emmènent leurs enfants voir ces spectacles ne sont pas au courant de tout cela la plupart du temps, et ils pensent probablement offrir un beau moment à leurs enfants. Bien évidemment, les familles sont la « cible » préférée de ces parcs marins, et c’est donc par là que le changement doit opérer. Je reste persuadée que l’éducation est la clé pour venir à bout de ce système.  Les parents ont un rôle essentiel et devraient expliquer à leurs enfants les raisons pour  lesquelles les cétacés n’ont rien à faire dans des parcs marins. J’ai constaté que cela marchait avec mon entourage: J’ai plusieurs connaissances qui ont été une fois dans l’un de ces parcs et qui ont décidé de ne plus jamais y retourner.

J’aurais l’occasion d’en reparler régulièrement sur mon blog afin de vous sensibiliser à la cause 😉

***

J’en profite pour vous informer d’un événement annuel & mondial contre la captivité des cétacés qui aura lieu ce samedi 7 mai : Empty the tanks.

Le principe est simple : Il s’agit de réunir un maximum de monde à des endroits stratégiques où des cétacés sont retenus en captivité. Ces manifestations se déroulent dans le calme, sans agressivité (comme aimeraient pourtant le faire croire leurs détracteurs). Je vous invite à visiter le site internet de l’événement pour connaitre les lieux et horaires des rassemblements. Pour Miami, le point de rendez-vous sera devant MiamiSeaquarium à 11h (il y a un parking public assez proche).

Cette citation de John. F. Kennedy reflète très justement mon ressenti  : « Une  seule personne peut faire la différence, chacun de nous devrait essayer » 🙂

Pour conclure ce premier article sur la captivité, je vous propose l’image positive d’une orque nageant librement dans l’océan.

orques

Orque libre (notez l’aileron parfaitement droit ici). Source : www.lesbaleines.net

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Dans un prochain article, je vous présenterai ces orques captives, ainsi que les parcs où elles sont détenues. À très vite pour la suite !

7 réactions au sujet de « Orques et dauphins captifs »

  1. et oui … tout est dit ! c’est par la transmission de réelles informations concernant les conditions et les conséquences de la captivité des cétacés que nous arriverons à changer les choses ! et ça bouge ! Blackfish a été un vrai déclic et en tant que maman, comme tu le sais j’ai expliqué à mes enfants l’envers du décor … et ça marche !!! je crois en ce changement que nous incarnons … Et là je viens de rêver en tombant sur cet article : http://www.bestjobersblog.com/ou-voir-les-orques-norvege/
    cela devrait te plaire ! 😉

    1. Bonjour Virginie,

      Merci pour ton témoignage ! C’est important que les parents réalisent qu’il est possible d’expliquer cela à leurs enfants sans qu’ils n’en ressortent traumatiser.

      J’ai participé aujourd’hui au rassemblement Empty the tanks devant MiamiSeaquarium, l’un des pires parcs marins de l’histoire (installations vétustes, le bassin le plus petit en Amérique du nord pour l’orque Lolita…) et on a réussi à faire changer d’avis quelques parents ! Les enfants étaient bien évidemment déçus, ce que je comprends bien, mais les parents ont tenu tête et ça fait du bien de le voir en vrai. On a eu quelques voitures qui sont finalement ressorties du parking du parc après avoir lu nos dépliants et écouté nos informations, mais il y a eu malgré tout encore beaucoup trop de touristes qui y sont rentrés… le combat continue, il ne faut rien lâcher 🙂

      Merci aussi pour le lien ! Ils ont vécu une folle aventure dis donc et c’est clair que la Norvège est un endroit rêvé pour ce genre de rencontres. Sur ma TO DO liste un jour 😉

  2. ohh trop chouette de voir votre mobilisation en action ! je connais bien l’histoire de Lolita (quand on commence à lire sur les orques ou dauphins captifs ça aide ! lol !) et je suis ravie de lire que certaines familles ont choisi de renoncer … j’ai aussi mis la Norvège et ses orques sur ma bucket list ! lol !!!

    1. Merci ! Je n’ai fait que 2 mobilisations à ce jour, mais c’est vrai que c’est stimulant quand on arrive à faire changer d’avis quelqu’un sur la question. Bon, apparemment, une des militantes qui distribuait des prospectus s’est fait répondre : »get a life! » … On a encore du boulot 😉

  3. Très bonne introduction de ce qu’est la captivité des mamifères marins. Tout comme toi, bien que je n’ai jamais été pour la captivité des cétacés, c’est Blackfish qui a forgé mon militantisme sur le sujet (d’ailleurs je te conseille le documentaire A Fall From Freedom si tu ne l’as pas encore vu) & tout comme toi je pense que l’éducation est la clef pour fermer ces prisons & des articles comme le tiens participent à cette éducation 🙂 .
    La journée Empty The Tanks a été le moyen de voir que la mobilisation était encore plus forte cette année avec des rassemblements jusqu’au Japon (pays « fournisseur de dauphins frais » par le biais de Taiji).

    Désolé pour ce pavé, mais dès qu’on parle de captivité & de cause animale, j’ai toujours envie d’écrire un roman haha. En tout cas, merci pour ton article. J’ai cru comprendre que tu étais de Floride aussi, alors courage pour les autres manifestations devant le Seaquarium & pensées à la triste Lolita …

    Bises,
    Marion

    1. Bonjour Marion,
      Merci pour ton commentaire ! Tu peux écrire autant que tu veux par ici, c’est aussi le but de ce blog de pouvoir partager son ressenti (ça m’a trop longtemps frustré de garder tout cela pour moi 🙂 )
      Je n’ai pas encore vu le documentaire dont tu parles et je vais le rajouter à ma liste. J’ai d’ailleurs prévu de présenter plusieurs documentaires sur le sujet de la captivité.
      À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *