Le Nutella, on en parle ?

Le Nutella, on en parle ?

J’ai décidé que oui, il était temps d’en parler. Je sens déjà les regards inquiets de certaines personnes se demandant quel est mon problème avec le Nutella, cette pâte de noisettes au goût si particulier dont tout le monde raffole. Eh bien, comme la plupart d’entre vous, j’ai dévoré des pots entiers de Nutella dans ma vie (oui, j’avoue) car je trouvais le goût de noisettes très savoureux (quoique écœurant au bout de  15 2 cuillerées , on est d’accord).  Le Nutella, créé par la marque italienne Ferrero est bien devenu un produit phare dans les placards du consommateur. Ce qu’on sait moins, c’est la composition réelle de ce produit, et ses conditions de fabrication désastreuses pour l’environnement et la faune. Retour sur un mensonge bien gardé, mais aussi sur les alternatives qui existent aujourd’hui pour en venir à bout un jour.

Source photo : Vivredemain.fr

Nous avons tous été bercé par les publicités pour le Nutella : Du lait, des noisettes, le goûter idéal pour les enfants, n’est-ce pas ? C’est quand même beau le monde de la publicité, car on peut faire croire tout et n’importe quoi à qui est prêt à l’entendre !

En réalité, la composition du Nutella ressemblerait plutôt à cela (sur certains graphismes, la quantité d’huile de palme est plus importante que celle de sucre, mais ça vous donne déjà une idée) :

Source photo : Bien être beauté forme

Ça fait quand même moins rêver, il me semble.

Alors, qu’est ce que l’huile de palme, un des ingrédients principaux du Nutella ?

  • C’est une huile végétale extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits du palmier à huile. Apparemment, c’est l’huile végétale la plus consommée au monde (25 % de la consommation).
  • Le réel problème causé par cette huile est la manière dont elle est produite. Face à une hausse très importante de la consommation depuis une vingtaine d’années, les pays producteurs ont augmenté les espaces dédiés à la culture du palmier à huile.
  • De 15,2 millions de tonnes en 1995, la production d’huile de palme est passée à 56 millions de tonnes en 2013. D’ici 2020, elle pourrait largement dépasser les 60 millions. D’après WWF, 12 millions d’hectares de terre sont désormais couverts de palmiers à huile, soit un tiers de l’Allemagne (chiffres de WWF).
  • Pour assurer ce niveau de culture, des millions d’hectares de forêts ont été détruits. L’ONG précise qu’au total, 90% des forêts d’Indonésie, où un million d’hectares disparaît chaque année, ont été décimées.

 

A votre avis, qui en paye le prix directement ? Je vous le donne en mille : la faune locale ! Et plus précisément les orangs-outans d’Indonésie et de Malaisie.

Source photo : Rfi.fr

Pour exploiter l’huile de palme, les producteurs rasent les forêts en y mettant le feu.  Quelques chiffres :

  • Il y a 120 ans, la population d’orangs-outans était estimée à plusieurs centaines de milliers d’individus.
  • Aujourd’hui, ils ne sont plus que 65 000. Un nombre qui réduit chaque année en raison de la course folle à l’huile de palme (chiffres obtenus ici).
  • D’ici à vingt ans, cette espèce animale pourrait avoir disparue de son habitat naturel si la déforestation continue au rythme actuel. Pour l’orang-outan (« homme de la forêt » en malais), qui vit dans les arbres, le maintien de ce biotope est en effet vital (plus de détails dans cet article).

Concrètement, voici une image de la souffrance qui est infligée à ces singes sur place afin de pouvoir récolter l’huile de palme.

Cette photo est choquante, certes, mais elle n’est que le reflet de la réalité. Source photo : K pour Koala.

∼∼∼

 

– Alternatives –

 

Si vous avez bien suivi, normalement, après avoir lu cet article, vous finirez difficilement votre dernier pot de Nutella et n’aurez pas envie d’en racheter d’autres. Dites moi quand même si je me trompe… Mais alors, par quoi le remplacer? (Oui, parce qu’on aime quand même bien ce petit goût de noisettes)

Je dois vous avouer que j’ai fait plusieurs tests de pâtes à tartiner alternatives ces dernières années et qu’il y a eu énormément de déceptions… jusqu’au jour où j’ai enfin trouvé LA pâte à tartiner qui m’a fait oublier le Nutella. Et comme je suis super sympa,  je vais vous éviter de perdre votre temps à tester plusieurs marques avant de trouver votre bonheur, je partage l’info ici même :

Il s’agit de  la pâte à tartiner Nocciolata de la marque italienne Rigoni di Asiago. Tadam.

La Nocciolata est une pâte à tartine au cacao et noisettes, sans huile de palme, faite avec les ingrédients biologiques suivants :

  • Noisettes.
  • Cacao maigre de Saint-Domingue.
  • Lait écrémé
  • Extrait de vanille de Madagascar
  • Huile de tournesol.

Elle est également sans gluten et ne contient que du beurre de cacao bio.

La marque possède en Bulgarie 2 000 hectares de terrain pour la culture de ses fraises, fruits rouges, cerises, tournesols et noisettes, ainsi que d’un laboratoire interne qui lui permet de vérifier la qualité de ses produits.

Bon, c’est bien beau tout ça, et le goût, ça donne quoi ?

 

Bien évidemment, lorsque j’ai testé pour la première fois ce produit, je m’attendais à une énième déception. Que nenni ! La consistance est similaire à celle du Nutella et le goût de noisettes est bien présent, même s’il est évidemment légèrement différent du goût du Nutella. Verdict : Un pure délice 🙂

De plus, depuis peu, on trouve la Nocciolata en version vegan, c’est à dire sans lait.  J’aime beaucoup les deux versions à vrai dire, celle vegan étant un peu plus facile à digérer du coup.

Ce produit est disponible aux États-Unis dans les magasins Whole Foods (si jamais vous l’avez vu ailleurs, merci de partager l’info !) et, comme tout produit importé d’Europe, il vaut son pesant de noisettes cacahuètes : Environ 6 $ pour 270 g.

Cet article intéressant propre 3 alternatives au Nutella (dont la Nocciolata !) . Autre option : faire votre propre pâte à tartiner. Voici une recette à tester ici qui a l’air très bien. Madeleine, une lectrice, m’a également envoyé sa recette à faire avec un Thermomix, ou à la main en l’adaptant (merci à elle !) :

100 g pralinoise

70 g chocolat noir

130 g lait concentré

35 g lait

70 g beurre

Mettre les ingrédients dans le bol et régler 6 min-60 degrés.

Bon ap !

 

 

∼∼∼

 

– L’huile de palme, un fléau présent dans d’autres produits que le Nutella –

 

Eh oui, j’ai pris aujourd’hui l’exemple du Nutella car le produit est ultra connu, mais il y a bien évidemment d’autres marques qui utilisent de l’huile de palme dans la fabrication de leurs produits.

Je peux vous affirmer qu’aux États-Unis, c’est un véritable défi de trouver un paquet de gâteaux convenable sans huile de palme dans sa composition. J’avoue que je n’aime pas du tout les biscuits américains, trop gras et/ou sucrés, donc quand je ne cuisine pas, j’ai tendance à me tourner vers les marques européennes.

Jusqu’à récemment, j’étais heureuse de trouver mon paquet de Pims à l’orange de la marque LU. Malheureusement, après avoir décortiquer la composition de ses produits, j’ai découvert que LU utilise également de l’huile de palme dans ses biscuits. Grosse déception. Je n’en achète donc plus (les autres expats comprendront probablement ma frustration !). Tous les autres gâteaux vérifiés dans les magasins tels que Publix contiennent de l’huile de palme. Même les produits semblant plus naturels, tels que la marque Nature Valley, qui prône l’utilisation d’une huile de palme durable… Il reste donc encore beaucoup à faire pour changer les mentalités.

Pour finir, je vous propose de regarder ce clip vidéo éducatif qui explique les problèmes causés par l’huile de palme (à voir avec vos enfants sans problème) :

En résumé, en consommant des produits contenant de l’huile de palme, nous participons à la déforestation dans ces pays, ainsi qu’à l’extinction de l’orang-outan. Il n’y a pas d’huile de palme durable comme aimeraient le faire croire les sociétés concernées car la production d’huile de palme engendre la destruction des forêts dans tous les cas (des détails sur le Greenwashing dans cet article).

Le seul moyen d’arrêter ce fléau à terme est uniquement le boycott de ces produits. Je m’y suis engagée, nous pouvons tous y parvenir (faites-moi rêver svp !)

Enfin, une pétition en ligne pour lutter contre la production d’huile de palme est à signer ici. Merci.

 

Alors, vous connaissiez la Nocciolata ? Si oui, qu’en pensez-vous ?

Quel est votre avis sur l’huile de palme ?

Et sinon, amateur de Nutella ou pas ?

 

10 réactions au sujet de « Le Nutella, on en parle ? »

    1. Bonjour Virginie,
      Merci pour ton commentaire !
      Ohlala, je vois que tu as pleins de recettes sur ton blog qui risquent bien de me faire craquer 😉
      A bientôt j’espère,
      Bertille

  1. Coucou !!
    Moi je fais ma pâte à tartiner au Thermomix également, mais ma recette ne contient pas de beurre, juste un peu d’huile de noisettes 😊 Les enfants adorent et au moins on sait ce qu’il y a dedans !! Mais bon pour le régime il faudra quand même repasser … 😁😩

    1. Coucou Aurélie,

      Je suis bien contente que tu aimes la Nocciolata !
      Oui, apparemment une lectrice avait fait sa recette à la main (celle qui est proposée dans l’article, et qui peut se faire soit au Thermomix, soit à la main en adaptant). Tu me diras ce que ça donne quand tu essayeras 🙂
      À bientôt 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *