J’habite à Hollywood

J’habite à Hollywood


Chaque fois que je prononce cette phrase : « J’habite à Hollywood », en général, les gens me font de gros yeux ronds en répondant : « non mais, Hollywood, le quartier de Los Angeles ? ». C’est là que je casse (un peu) leur espoir : « Euh non, non, Hollywood, en Floride! »- Je vous rassure, même en vivant à Miami Beach, je ne savais pas qu’il y avait une ville plus au nord du nom de Hollywood. Et puis, un jour, je suis partie à sa découverte et je n’ai pas été déçue (au point de m’y être installée !)

Hollywood, Floride

 

Hollywood Downtown.

 

La ville d’Hollywood se situe à environ 30-40 min au nord de Miami et à environ 20 min au sud de Fort Lauderdale  (l’autre grosse ville sur la côte Est de la Floride du sud).

 

Carte de localisation de Hollywood, Floride

Dessin par moi très approximatif pour vous donner une idée de la localisation de la ville.­

Nous serions environ 145 000 personnes à vivre à Hollywood, mais c’est tellement étendu qu’on ne s’en rend pas vraiment compte. La particularité de cette ville, c’est que pendant 6 mois de l’année, elle accueille les nombreux Québécois venus se réchauffer pendant le dur hiver au Québec (les fameux « Snowbirds », littéralement « oiseaux de neige » pour leur migration du nord au sud). J’entends donc très souvent des Québécois discuter quand je me balade dans les environs, et c’est plutôt marrant de me retrouver dans cet environnement après avoir justement vécu là bas. Il fallait le faire, hein ! La ville est d’ailleurs surnommée le Petit Québec 🙂

 

Mais pourquoi cette ville s’appelle-elle Hollywood comme le quartier de Los Angeles ?

  • Certaines légendes mentionnent que M. Young, le fondateur de la ville, était amateur de cinéma et que c’est pour cette raison qu’il aurait choisi le même nom pour sa ville. La ville fut cependant créée au début des années 20, et le cinéma de Hollywood à Los Angeles n’en était qu’à ses débuts, cette raison semblerait donc peu probable.
  • Plus simplement, son fondateur aurait souhaité en faire une ville aussi prospère que le quartier de Los Angeles, avec la création de terrains de golf, de lacs, d’un hôtel luxueux sur la plage, et d’une rue principale, Hollywood Boulevard. Il aura déboursé tout son argent pour réaliser ce rêve en 1925… Malheureusement pour lui, une grande partie de la ville fut détruite à peine 1 an plus tard, en 1926, par un ouragan d’une grande force qui balaya tout sur son passage (bah oui, les ouragans en Floride, ça existe vraiment !).
  • Après quelques recherches, j’ai trouvé qu’il y avait en fait au moins 24 villes aux États-Unis portant le nom de Hollywood ! Ce n’est donc pas réservé uniquement à Los Angeles 😉

 

Images de Hollywood centre ville

Patchwork de photos prises dans le centre ville (ou downtown).

Le centre ville d’Hollywood a une ambiance de village (dans l’esprit hein, car on est loin des villages Français quand même 😉 )  : 4 rues principales dont la plus célèbre est Hollywood Boulevard. C’est là qu’on trouve le plus de restaurants, et c’est également cette rue qui amène directement à la plage.

Malgré ces derniers mois tumultueux, j’ai décidé de rester y vivre, tout simplement car je m’y sens bien. Je suis à 5min à pieds de mon studio de yoga, et j’ai un choix de restaurants que je n’aurais jamais pensé trouver ici  :

  • Fondues savoyardes  (oui !!), et en plus elles sont aussi bonnes qu’en France c’est fou !
  • Tapas, aussi bonnes qu’en Espagne, promis ! Je sais, je me répète un peu…
  • Pizzas, aussi bonnes qu’en Italie (non mais, c’est vrai, je vous jure !)
  • Bars à vins (j’ose plus rien à dire, mais vous avez compris l’idée 😉 )
  • plats végétariens ou encore du poisson cru… bref, il y a de quoi satisfaire tous les appétits !
Bend and Breathe yoga studio
Bend and Breathe yoga studio

Sur le trottoir qui m’amène au studio de yoga (sinon, il y a aussi la poste en face, c’est bien pratique !)

J’ai aussi à proximité un petit cinéma local, Cinema Paradiso, (avec 1 salle !) où je peux voir des films d’auteurs, européens ou américains.  J’aime bien son côté rétro, et un truc sympa : on peut prendre un verre de bière ou de vin pendant sa séance (ah, et note pour les expats : pas de clim de malade dedans !!)

Un cinéma à l’ambiance rétro, ça fait du bien !

Chaque 1er dimanche du mois, la ville organise une exposition de voitures anciennes sur Hollywood Boulevard. C’est chouette et bon enfant, on peut discuter avec les propriétaires tout heureux de raconter des anecdotes sur leurs voitures 😉 La rue est fermée à la circulation pour l’occasion, ce qui est très apprécié.

Ambiance fifities à Hollywood! Un petit creux, tout est prévu pour l’occasion 😉

La place principale du centre ville s’appelle Arts Park, et son  emplacement vous surprendra peut-être (car ça m’a bien surpris la première fois que je l’ai vu) : Elle se trouve sur un rond point ! Tout simplement. Mais pas n’importe quel rond point, non, un rond point GÉANT sur lequel se trouve notamment :

  • Un amphithéâtre avec des séances de cinéma en plein air (les vendredi).
  • Une scène pour les concerts (les samedi).
  • Un emplacement dédié à certains événements, comme les soirées food trucks (les lundi).
  • Un espace dédié pour les jeux des enfants.
  • Un atelier de soufflage de verre : Hollywoodhotglass.
  • Un espace pour les vernissages.

Avec autant d’activités localisées au même endroit, Arts Park est devenu le lieu incontournable pour passer un bon moment en famille ou entre amis (et c’est vrai qu’on ne s’y ennuie pas !)

Young Circle. Cette place porte le nom du fondateur de la ville de Hollywood, Monsieur Young (Oui M. jeune en français !)

Le lieu parfait pour voir une dizaine d’écureuils, ainsi que des perruches vertes !

De magnifiques couchers de soleil sont à observer depuis la place (ici, après une bonne grosse averse tropicale !)

***

 

Wynwood Spirit!

 

Un autre attrait de la ville est, selon moi, sa vingtaine de murs peints dans l’esprit de Wynwood, le fameux quartier street-art de Miami qui s’est développé à grande vitesse ces dernières années (je vous en reparlerai bientôt). Voici une petite sélection des murs qu’on peut voir à Hollywood.

 

Sur cette photo, plusieurs murs peints à découvrir. 5 au total, les trouverez-vous ? Et pour ceux qui me suivent sur mon compte Instagram : Ce n’est pas la même photo ! 1 mur peint a disparu, 1 autre est apparu 😉

Il y en a encore quelques autres à découvrir si vous souhaitez venir dans le coin  !

Je ne vous ai pas tout dit sur ma ville, il y a quand même un élément perturbateur que je me dois de partager avec vous en toute transparence (parce qu’aucun endroit n’est parfait, et que Hollywood ne déroge pas à cette règle 😉 ).

Mise en situation d’abord : Vous savez, quand vous regardez un western, il y a souvent un bruit particulier à un moment donné, un peu strident… si, si, cherchez bien… voila, c’est ça : le sifflement d’un train ! Eh bien, les westerns sont bien une réalité ici, et ceci dans toutes les villes de la côte Est de la Floride que vous traverserez (hors presqu’îles évidemment 😉 ). Vous vous retrouverez peut-être, comme bon nombre d’entre nous, bloqués par le passage du train de marchandises (et de ses 100 wagons en moyenne)…  en plein centre ville ! Le hic, c’est que les Américains n’ont jamais construit de murs aux abords des voies ferrées, donc leur solution pour prévenir de leur passage est tout simplement de klaxonner le plus fort possible pendant qu’ils traversent  (en fait, je suis persuadée que les conducteurs sont des sadiques !)

 

La preuve en images (oui, ils n’ont pas hésité à construire des immeubles juste à côté des voies ferrées !)

Alors, oui, ça fait un boucan d’enfer pendant 10 à 15 min, et les trains passent plusieurs fois par jour (dont un à minuit très exactement, mon moment préféré ahah).  C’est surtout très impressionnant la première fois quand vous prenez un verre en terrasse et que, d’un coup, un train passe littéralement devant vous (et vous casse les tympans par la même occasion) !  Finalement, ça me fait sourire aujourd’hui cette histoire de train, c’est tellement cliché 😉

Bon, alors vivre à Hollywood, c’est plutôt sympa vous l’aurez compris (malgré le train !), mais elle est où la plage ? On est quand même en Floride, me direz-vous 😉

J’y viens.

Hollywood Beach.

 

Si Miami Beach est une ville à part de Miami (et n’est donc pas la plage de Miami comme on pourrait le croire au premier abord), Hollywood Beach est bien la plage de la ville d’Hollywood (faut pas chercher à comprendre les subtilités américaines, j’ai abandonné 😉 )  Ce petit bout de paradis se trouve à environ 10 min à vélo du centre ville (5 min en voiture & environ 30 min à pieds si vous êtes motivé !)

J’apprécie d’y aller à pieds ou à vélo car ça me permet de me balader dans les quartiers résidentiels en chemin, d’admirer les jolies maisons toutes très différentes, d’observer la faune locale,  et de profiter simplement d’une quiétude absolue (notamment le matin).

Les maisons du coin, entre style latins et modernité.

 

Pour accéder à Hollywood Beach, il faut passer par un pont rétractable situé au-dessus du canal. Eh oui, c’est un système ingénieux pour laisser passer les bateaux qui sont un peu trop hauts pour un pont traditionnel. Pour info, vous pouvez donc rester bloquer quelques instants ici aussi (pour peu que vous ayez eu le train juste avant, et vous aurez une belle anecdote à raconter !)

 Et nous voila arrivés sur Hollywood Beach !

 

Un jour, je sauterai dans un de ces hamacs, ça fait quand même très envie !

L’originalité d’Hollywood Beach est son broadwalk, une promenade pavée en bord de mer d’une longueur d’à peu près 4 km. L’accès en voiture y est impossible, et c’est bien là la grande différence avec les autres stations balnéaires locales (comme celle de South Beach). On peut donc y flâner tranquillement, faire un tour à vélo, siroter une boisson avec vue sur la mer (un de mes moments préférés 🙂 ). Il y a de nombreux restaurants sur la promenade, ainsi que quelques boutiques, le tout est assez rétro (les édifices ne semblent pas avoir été rénové depuis des années).

Le Margaritaville, un récent hôtel construit en 2013 par le célèbre musicien Jimmy Buffet, a probablement changé le cadre environnant : C’est un complexe hôtelier installé sur le broadwalk, avec accès à plusieurs piscines, restaurants, bars, boutiques, et une scène de concert publique. Ce dernier point est, selon moi, le plus intéressant car à partir du mercredi, des concerts variés sont proposés gratuitement au public chaque soir, et ce jusqu’au samedi (jazz, rock, reggae, etc…) – Ça met une sacrée ambiance sur la promenade !

Vue sur le broadwalk et la plage depuis le bar du Margaritaville.

Il est toutefois possible de s’éloigner de la promenade et de trouver un bout de plage à l’écart de l’animation. Et alors là, c’est le paradis assuré ! J’apprécie particulièrement d’aller y faire un tour le matin avant l’arrivée des touristes, car l’endroit est encore très calme. J’avais eu l’occasion de faire un lever de soleil une fois avec des proches (oui, ça n’arrive pas souvent car je ne suis pas vraiment une lève tôt 😉 ), c’est tout simplement magique ! Les couleurs du soleil sur l’eau sont sublimes, et la plage est presque déserte. J’aimerais refaire cela bientôt, et proposer une séance de yoga ultra matinal sur la plage à qui souhaite m’accompagner (signalez vous, hein !). Si ça se fait, je ne manquerais pas de prendre quelques photos 😉

Voila, je vous ai montré un petit bout de chez moi et j’espère que ça vous aura plu (il y a d’autres endroits à voir tout autour, mais je garde ça pour une prochaine fois ;)).

 En résumé, Hollywood et Hollywood Beach sont deux endroits avec une ambiance assez différente mais toujours très détendue. Je vous recommande de venir y faire un tour si vous avez du temps, et que vous souhaitez vous éloigner un peu de l’effervescence de Miami ou de Fort Lauderdale (cool attitude garantie 😉 )

Vous connaissiez Hollywood ? Si oui, est-ce que vous aimez ?

Je propose depuis peu des visites guidées dans certaines villes de Floride dont Hollywood, alors n’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé 😉

 

~~ À bientôt ! ~~


20 réactions au sujet de « J’habite à Hollywood »

  1. Coucou Bertille,
    Je suis ravie de découvrir Hollywood, c’est vraiment une jolie petite ville. Je comprends que tu l’aimes bien.
    Bisous

    1. Ahah, merci !! C’est… très différent de la vie à Miami, c’est clair ! Plus tranquille dans l’ensemble, mais ça fait du bien aussi (surtout dans mon cheminement actuel 🙂 )
      À bientôt peut-être 😉

    1. Bonjour Christelle,
      Merci pour ton passage sur mon blog et pour ton commentaire qui fait plaisir à lire !
      J’aime bien ma ville, et je suis contente si ça se ressent à la lecture du billet 🙂
      Tu vas venir alors ? 😉
      À bientôt

    1. C’est un peu le problème de la Floride : On ne voit pas le temps passer, c’est toujours à peu près la même saison et, effectivement, on a ce sentiment d’être en vacances tout le temps, ce qui est assez déstabilisant au final !

  2. Je ne savais pas du tout qu’il y avait une autre ville dont le nom était Hollywood. Ça a l’air vraiment génial en plus, super street art!
    Ton article donne envie d’y faire un petit saut ! 🙂

  3. Elle est chouette cette ville et j’adore tout ce qui est street art. C’est sympa car il y a l’air d’avoir pas mal d’évènements artistiques, c’est bien pour découvrir de nouveaux groupes et profiter de la bonne ambiance.
    Niveau température de l’eau ça doit être sympa (j’essaie toujours de comprendre pourquoi en étant si au Sud des USA l’eau est si froide sur la cote Ouest, 14 degrés vers San Francisco!)

    1. Coucou Tiphaine,
      Merci pour ton commentaire.
      C’est vrai que niveau street art, entre Miami et Wynwood, il y a de quoi faire, tu aimerais !
      Je compatis pour l’eau froide ayant passer enfant tous mes étés en Vendée 😉 Sinon pour l’explication, il semblerait que l’eau froide sur la côte ouest soit due au « upwelling » ! Plus d’infos ici : http://nautisme.meteoconsult.fr/actus-nautisme/les-news-meteo-11/2016-08-15-13-00-33/pourquoi-l-eau-est-elle-plus-froide-a-l-ouest-des-continents—33730.php
      Ici, en été, c’est l’inverse, l’eau est presque chaude, donc pas rafraîchissante (on n’est jamais content, hein !)
      À bientôt !

  4. Article qui réussi son but, nous faire partager la passion communicative de son auteure ! C’est vrai que Miami fait rêver, et franchement lorsque l’on lis ce post et que l’on admire ces photos on n’a qu’une a envie, détaler par le premier avion !
    Un blog passionnant en tous cas, intéressant et instructif, et j’aimerais personnellement beaucoup essayer le yoga aux premières heures du soleil !

    1. Coucou Romain,
      Merci pour ton adorable commentaire !
      Ça tombe bien, tu prendras bientôt un avion pour voir tout cela de plus près 😉
      Et on pourra faire une séance de yoga au lever du soleil alors, top !
      À bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *