Première sortie à Mexico city !

Première sortie à Mexico city !

Quand on pense au Mexique, j’ai l’impression qu’on a souvent en tête ces images là : belles plages ensoleillées, eaux turquoises, nature sauvage, temples, petits Mexicains avec leur sombrero (oui, très cliché !) et une nourriture bien piquante ! La ville de Mexico a certains de ses attraits là, c’est vrai, mais par contre oubliez la playa, car elle est bien loin de Mexico city, entourée de ses montagnes.  À part ces quelques clichés, je n’avais pas d’idée concrète de ce que pouvait être la ville même de Mexico avant d’y débarquer, et je n’avais aucune attente particulière. J’étais juste contente de m’évader de l’humidité de chez moi (ah, les joies de l’été en Floride), de fêter mon anniversaire loin de l’agitation qui fait mon quotidien ces derniers mois, et enfin (ou surtout) de revoir mon copain Alexandre, du blog Lulu l’expat , et son mari, anciennement installés à Miami et qui ont déménagé à Mexico il y a quelques mois. Voila pour la mise en situation, allez, vamos a Mexico ?

México

– La ville de Mexico –

 

Comme vous le savez peut-être, Mexico est une ville gigantesque et polluée (j’en ai d’ailleurs fait les frais avec de gros maux de tête durant mon séjour, aie !).  Quelques points clés sur Mexico :

  • Toute la vallée de Mexico compte environ 22 millions d’habitants (c’est énorme !), ce qui la place en deuxième position dans l’hémisphère occidental, derrière New-York.
  • Mexico est également la dixième plus grande agglomération dans le monde.
  • C’est enfin la plus grande ville de langue espagnole au monde.

 

Forcément, ça impressionne !

 

On sait moins que la ville de Mexico a été construite sur d’anciens lacs, dont le plus connu est le lac Texcoco, ce qui la rend particulièrement sensible à l’érosion et aux glissements de terrain (le sol étant formé d’argile, de vase de l’ancien lac, de lave et de cendres). C ‘est Hernan Cortés,  un conquistador espagnol, qui la  fonda en 1522 en tant que capitale de la Nouvelle Espagne.

J’ai pu constater de mes propres yeux les problèmes liés à l’érosion en me baladant dans la ville, notamment dans le centre historique, où on voit nettement certains immeubles s’effriter… La ville est également victime de sérieux séismes, le plus fameux étant  celui de 1985 qui fit environ 10 000 morts. Tout cela n’est donc pas bien rassurant pour l’avenir, mais  Mexico étant toujours debout après plus de 600 ans, on peut imaginer que cette ville va tenir le coup encore un bon moment!

Alors, Mexico, si c’est loin de la plage, c’est où du coup ? Voici une petite carte homemade pour vous situer :

Mexico n’est pas forcément la ville que les touristes choisissent de visiter quand ils viennent dans le pays. En général, ils y restent 1 nuit ou 2, visitent le centre historique, et partent assez vite sur la côte pour profiter des plages, ou pour visiter les zones archéologiques. D’ailleurs, si vous souhaitez partir découvrir la ville de Mexico, sachez que vous ne trouverez pas d’office de tourisme sur place ! J’avoue que ça m’a vraiment surpris… j’ai cherché longtemps, sans succès. De plus, après avoir fait différentes librairies, force est de constater que vous ne trouverez pas non plus de guides papier sur la ville (que des plans routiers !). Décidément, pour une ville de cet acabit, il reste encore beaucoup à faire pour développer le tourisme 😉

Pour ma part, je suis partie une semaine à la découverte de cette ville impressionnante, divisée en de très nombreux quartiers, en compagnie d’Alexandre. C’est l’avantage de l’expatriation, où on fait de belles rencontres et on garde contact par la suite, ce qui m’a  donné l’opportunité d’avoir une visite guidée par un local (oui , un peu le même concept que ce que je propose en Floride 🙂 à lire ici si vous n’avez pas suivi). Par contre, Alex s’y étant installé récemment, il ne connaît pas encore tous les recoins de cette ville tentaculaire, et nous avons donc découvert certains endroits ensemble (ce qui nous a valu de bonnes surprises ainsi que des déboires !).

Je vous propose de me suivre dans certains de ces quartiers, en commençant dans cette première partie par San Angel, le quartier où mes amis habitent, et donc où je logeais 😉 Quelques bonus seront à suivre ensuite.

 

– San Angel –

 

Mon quartier coup de cœur de Mexico. San Angel est un village pré-hispanique au charme d’antan toujours présent quand on se promène dans ses rues pavées, au milieu de maisons en pierres et d’arbres fleuris. Parfois, j’avais l’impression d’être dans un village typique de France ou d’Espagne, et ça fait un bien fou que de se retrouver dans un endroit chargé d’histoire.

On voit des mosaïques un peu partout en ville, notamment sur les portes des façades des maisons.

Porte mosaique

maison mexico

Cet endroit est plus récent, on y retrouve un couloir de galeries marchandes, ainsi qu’un café. C’est reposant après une bonne balade dans le quartier.

Juste à côté, voici une boutique artisanale qui donne envie de rentrer voir, non ?

Le squelette féminin représente La Catrina, un personnage populaire vêtu de riches habits et portant généralement un chapeau.

Ce personnage a été décliné sous de nombreuses variantes, en particulier depuis sa reprise par le célèbre peintre Diego Rivera (que nous retrouverons dans un prochain article), et est devenu une figure emblématique de la fête des morts mexicaine et de la culture mexicaine en général.

San Angel est un quartier avec différents marchés d’artisanat ou de fruits et légumes, comme ce dernier avec son étal d’épices (ah, les épices et moi, une grande histoire au Mexique ! 😉 )

epices

Et voici la voiture phare dans Mexico, j’ai nommé : la Coccinelle ! Elle est partout et de toutes les couleurs, au milieu de voitures plus modernes, c’est dépaysant 😉 (vous en verrez d’autres agrémenter mes prochains articles !)

– Bilan sur ce quartier –

 

Les plus de San Angel :

  • Ses ruelles pavées.
  • Ses places, maisons typiques et églises.
  • Ses boutiques artisanales (j’y ai trouvé de jolies choses).
  • Ses marchés ouverts ou couverts.
  • Ses restaurants de qualité abordables.

Les moins (car il faut bien en trouver !) :

  • Ses pentes abruptes (rien que ça !). Ça monte, ça descend, j’ai clairement perdu le rythme en vivant en Floride (ahah).
  • Ses ruelles pavées (eh oui, parce que ce n’est pas toujours pratique pour se déplacer, notamment pour ceux qui sont à vélo ou ont des poussettes).

Après cette première découverte, j’ai eu l’occasion de partir voir d’autres endroits  dans la même journée : le quartier chinois de Mexico (eh oui !), une bibliothèque incroyable, et un grand marché d’artisanat local. Voyons tout cela de plus près.

  • Chinatown, el barrio chino en espagnol,  se situe sur deux blocs d’immeubles, juste à côté du centre historique.  Environ 3 000 familles d’origine chinoise y vivraient. Je ne m’attendais pas du tout à tomber sur un quartier chinois dans Mexico, j’y ai même pris mon premier repas mexicain, un comble n’est-ce pas ? 😉

 

  • Découverte ensuite de la bibliothèque de Mexico, biblioteca de México, située au sud du centre historique.  Les salles intérieures sont immenses, mais il y a également la possibilité d’étudier dans des patios où ont lieu des expositions. L’architecture de la bibliothèque est intéressante, entre un mélange d’ancien et de moderne.

porte bibliothèque

bibliothèque México

bibliothèque México

Un des patios où il fait bon s’installer -j’aurais eu un peu de mal à étudier dans ce décor (Ah, Lyon2 à Bron, c’est sûr que ça n’a pas tout à fait ce charme !)

 

  • Après ce tour ludique, je suis allée voir le marché artisanal situé en face de la bibliothèque, et qui s’appelle  La Ciudadela.  Il s’agit du marché le plus visité par les touristes, et on se croirait vraiment dans un souk. Il a été mis en place en 1970 comme marché pour les souvenirs lors du championnat mondial de football, et a été converti par la suite en marché fixe. On y trouve effectivement beaucoup d’objets artisanaux, mais j’ai quand même eu l’impression que c’était un peu la même chose dans chaque étal. C’est sympathique d’y flâner un peu, d’observer des objets artisanaux très colorés, mais les prix sont assez élevés,  et ce n’est donc pas là que j’ai trouvé mes objets souvenirs (ce fut à San Angel !)

 

marché ciudadela

Une vidéo du marché (vrai guitariste planqué dans un coin !) :

Fin de journée typique: La pause bière, avec une cerveza locale pour se désaltérer !

bière mexicaine

 

Voila pour un premier tour dans la ville de Mexico, mais nous y retournerons très bientôt, ne vous inquiétez pas 😉 Dans mon prochain article, je vous parlerai d’une visite étonnante que j’ai faite sur un site archéologique, à 1h de Mexico.

 

Alors, vous connaissiez San Angel ?  Et les autres coins présentés dans ce premier article ? Ne soyez pas timides et n’hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires, merci 🙂

À très vite  !

 

13 réactions au sujet de « Première sortie à Mexico city ! »

  1. Coucou Bertille,
    Très joli San Angel, les couleurs, la verdure, ça donne envie de voir les autres quartiers de Mexico. Je sais qu’il y a de belles choses à découvrir.
    Bisous

    1. Eh oui, San Angel te plairait sûrement(les côtes du village avec les pavés peut-être moins !).
      En fait, on a quand même beaucoup visité (et j’ai des tas de photos à trier), d’où le choix de faire plusieurs articles sur la ville, très bientôt 🙂
      Merci pour le commentaire, bisous

  2. Ta présentation donne très envie d’en découvrir davantage sur Mexico. Le quartier de San Angel fait clairement envie et la bibliothèque avec les patios pour étudier le rêve ! Je n’avais pas ça non plus à l’Université de Paris 10 Nanterre, ahah 😉 Hâte de lire la suite de tes aventures car je suis une grande passionnée des sites archéologique (étude en histoire de l’art oblige 😉)

    1. Ah, nos bonnes vieilles universités Françaises 😉 (une des rares qui me donnait envie est celle de Marseille, très proche des calanques à pieds, ça doit être le rêve !!)
      Effectivement, cette bibliothèque est particulièrement jolie, je n’ai pas réussi à faire beaucoup de photos qui lui rendent justice (et c’est là que je me dis que je devrais investir un jour dans un appareil photo car mon 5C a clairement ses limites 😉 )

      Tu devrais apprécier le prochain article toi 😉

      Merci pour ton commentaire et à bientôt

  3. Coucou Bertille,

    Vraiment très chouette tes photos de San Angel comme ça donne envie !!
    et puis tu as le don de bien raconter et décrire tout les endroits que tu découvres : un vrai régal
    À très vite pour d’autres découvertes…oui, comme dit JC, très bon point… pour le futur…
    Bisous

    1. Bonjour Ana,
      Merci pour ton commentaire, ravie que ce premier volet du Mexique t’ait plu (il y en aura d’autres à suivre bientôt).
      Bonne journée à toi.

  4. Ton article est super bien détaillé. J’adore les photos.
    J’ai une copine de Mexico City, elle m’a raconté de belles choses sur cette ville,et elle m’a aussi dit qu’il pleut assez souvent là-bas.

    1. Bonjour Mélodie,

      Merci pour ton passage sur le blog 🙂
      Oui, je confirme qu’il pleut très souvent à Mexico city, on y a eu droit tous les jours à partir de 18h, un peu perturbant ! En fait, l’été n’est pas la saison idéale pour visiter cette ville, entre la chaleur et les pluies qui peuvent être torrentielles (bon, j’imagine qu’en vivant en Angleterre, ça ne doit plus trop te gêner 😉 )
      Je prépare la suite des articles de Mexico, j’espère que ça te plaira.

      À bientôt !

  5. San Angel a un charme fou ! J »ai adoré…Et tu sais nous emmener dans tes découvertes toutes plus intéressantes les une que les autres. Et les photos sont belles et bien choisies. Tu as beaucoup d’atouts par rapport à ton projet. Je ne peux que t’encourager à continuer ainsi.
    Au plaisir et bises de la france !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *