Le permis de conduire : 1 an après !

Le permis de conduire : 1 an après !

Le temps passe si vite… il y a 1 an tout juste, je passais le permis de conduire en Floride (pour la première fois de ma vie). Difficile d’oublier la date puisque c’était un 21 juin : premier jour de l’été,  fête de la musique, ou encore journée internationale du yoga 😉 – Résumé de mon année sur la route.

 

tortue

– Quelque part sur la côte est de la Floride –

 

Si vous avez raté le début de cette histoire, je vous invite à lire mon expérience d’obtention du permis de conduire aux États-Unis  qui devrait combler quelques blancs.

 

– Où en suis-je 1 an plus tard ? –

 

Eh bien, j’ai désormais ma propre voiture ! Chose impensable il y a un peu plus d’1 an. Bon, j’ai eu quelques soucis avec cette voiture d’occasion depuis que je l’ai (j’en apprends chaque jour un peu plus sur les voitures, tiens), mais elle se débrouille finalement bien vu les pronostics qu’on lui a fait !

À peine ai-je eu ma voiture que  je suis partie effectuer mon premier road trip  en solo de ma vie, à la découverte d’endroits insolites sur la côte Est. Je suis allée jusque dans les environs de Jacksonville, dernière grande ville avant la frontière avec la Géorgie  (et même un peu au delà, si jamais vous suivez mes aventures sur les réseaux sociaux 😉 ) – Un voyage alliant travail et plaisir, que demander de plus ?  🙂

 

voiture– Voici  ma petite Titine qui découvre la faune et la flore locale –

 

saint augustine

Ou encore ici à Saint-Augustine – Elle en voit de belles choses !

 

Une aventure extraordinaire pour une ancienne phobique de la conduite, je dois avouer. Des souvenirs inoubliables, et une très grande fierté d’en être arriver à cette étape là, enfin. Il m’a fallu du temps pour oser passer ce cap très difficile pour moi, tant j’avais peur d’être au volant. Comme je l’expliquais dans le premier article, j’ai finalement compris que toutes ces peurs étaient majoritairement liées à un manque de confiance en moi. Et j’ai travaillé sur cet aspect là durant toute cette année, notamment au travers de diverses lectures.

Le plus incroyable dans cette histoire, et ceux qui me connaissent pourront en témoigner, est que…  j’adore conduire 🙂 J’ai été moi-même très surprise de découvrir cela, mais c’est bien la réalité. J’aime avoir cette indépendance que j’avais perdue depuis bien trop longtemps à différents niveaux. On se sent libre sur la route, ce qu’on m’avait dit avant, mais je l’expérimente réellement à présent.

Alors, par contre, ce n’est pas toujours de tout repos de conduire ici, et je passe mon temps à anticiper les fautes des autres conducteurs. En effet,  si vous avez lu mon premier billet sur le sujet, il est extrêmement facile d’obtenir son permis de conduire aux États-Unis… en gros, personne ne sait vraiment conduire en sortant de l’examen. Oui, je sais, ça fait peur ! Pour ma part, j’avais pris quelques cours de conduite au préalable, mais ce n’est pas du tout une obligation ici, et ça se voit très vite quand on conduit. Ce qui est fou, c’est qu’en tant que jeune conductrice, j’en suis arrivée  à savoir, par exemple, quand le conducteur de la voiture de devant est sur son téléphone (en général, la voiture tangue…), ou alors quand ils ne savent pas quelle sortie prendre (ralentissement, voir arrêt sur la route ou recul pour prendre la bonne sortie…), et tellement d’autres choses (clignotant optionnel, queues de poisson, textos ou appels en conduisant, etc, etc…), c’est vous dire 😉

 

wyoming

–  Quelque part dans le parc du Yellowstone, au Wyoming pour le premier road trip où je

conduisais en duo avec une amie . J’espère vous raconter ce voyage très bientôt ! –

 

Alors, certes, pour quelqu’un d’attaché à l’environnement comme moi, ce fut aussi une étape psychologique à passer. Malheureusement, la Floride n’étant pas la France, il est très compliqué de s’en sortir au quotidien sans voiture. Je l’ai fait pendant plus d’un an, avec l’aide de bonnes âmes charitables qui m’emmenaient, par exemple, faire mes courses. Sinon,  en me débrouillant pour aller en train/métro à Miami (1h30 environ le trajet aller).  Sans compter les longues heures d’attente de bus… Bref, j’ai vraiment expérimenté la vie  ici sans voiture, et je peux témoigner que c’est juste une grosse galère !

De plus, une partie de mon travail étant d’aider à organiser les séjours/road trips de mes clients, je pars désormais sur les routes découvrir de nombreux parcs, villes & activités insolites à leur recommander, chose que je ne pourrais absolument pas faire sans voiture.

Au passage, j’ai choisi une voiture plutôt petite (Nissan Versa H) afin de consommer moins que tous les gros pick ups que je croise sur la route. Et puis, en fait, n’ayant pas conduit pendant 15 ans, je pense avoir un peu de marge sur mon empreinte polluante. Voilà, c’était la minute justification avant de me faire taper sur les doigts, eheh 😉

♦♦♦

 

Un bilan largement positif pour conclure ce court billet : 0 accident ou accrochage/ o contraventions  (en tous cas, je n’ai encore rien reçu 😉 )

Plusieurs personnes m’ayant fait part de leurs difficultés à conduire, j’espère que mon témoignage pourra en aider certains. Faites vous confiance, car lorsqu’on a dépassé ses peurs (et peu importe le sujet), on se sent en parfait accord avec soi-même. Je trouve qu’on se met tellement de limites au quotidien (moi la première), alors que tout est vraiment possible dans la vie 😉

Happy 1 an pour moi !

♦♦♦

 

Et vous alors, avez-vous une peur paralysante de ce genre ?

Ou, avez-vous réussi, au contraire, à dépasser vos peurs ?

N’hésitez pas à venir en parler ici, merci ! 😉

14 réactions au sujet de « Le permis de conduire : 1 an après ! »

  1. J’ai 49 années de conduite (sans accident), et je ne suis pas à l’aise avec une autre personne au volant !
    J’ai été surpris de la qualité de ta conduite après avoir été véhiculé lors de plusieurs longues sorties avec ta voiture.
    BRAVO la conductrice !
    À refaire en toute quiétude 😉

    1. 49 ans de conduite, ça ne te rajeunit pas ça !!😆
      En tous cas, je suis touchée par le compliment, merci ☺️ (C’était la voiture d’Alyssa, je n’ai pas encore de décapotable 😂)

  2. Bravo jeune pilote, et surtout merci à toi car à l époque j’étais comme toi, et voir que tu t’étais lancée ça a été le déclic pour moi.
    J’ai passé le code,je l’ai eu du 1er coup! J’ai conduit avec mon mari, puis j’ai pris des heures de conduite, et j’ai passé mon permis sur le parking du DMV et je l’ai eu direct.
    Comme tu dis, après sur la route c’est autre chose lol. Comme quoi tout est possible.

    1. Coucou Vanessa,
      Merci beaucoup pour ton témoignage ! C’est vrai qu’on a un peu fait ça en même temps, et même si tu as eu du mal à démarrer, tu as fini par me dépasser et à avoir ton permis bien plus tôt que moi, c’est fou en y repensant😁 Bravo à toi aussi, et je suis contente si j’ai pu t’aider un peu dans cette aventure😘
      À bientôt !

  3. Conduire est toujours difficile pour moi, je rattache ça à ma peur de grandir ! Mais bon, j’espère partir dans peu de temps à La Réunion et là, il me faudra obligatoirement une caisse donc GROSSE GROSSE ETAPE ! (Paniiiiiique) Mais ton parcours va me motiver à me dépasser 😉

    A bientôt pour de nouvelles aventures,
    Line

    1. Bonjour Line,
      Merci pour ton message ! C’est vrai que conduire, c’est prendre une grosse responsabilité et l’accepter. Tu vas y arriver, et puis sur une île ça doit être un peu moins stressant (moins de monde, moins de routes). En tous cas, hésite pas à revenir nous raconter cette aventure, et profite bien de ton voyage ! 😉

  4. Avec du courage et de la persévérance, tu as réussi à faire beaucoup de choses et de kilomètres avec ta petite voiture rouge. Bravo, bisous.

  5. J’ai beaucoup aimé ton récit et tu peux être fière de toi ma belle!!
    Moi aussi, j’ai eu des difficultés longtemps pour récupérer la confiance au volant suite à un accident (pratiquement 20 ans !) et à l’aube de la quarantaine, le déclic!! Je vais de partout sans aucun problème ☺️☺️☺️ Comme quoi tout arrive!
    Gros bisous et vivement la suite de tes aventures !!!

    1. Merci Séverine !
      Eh oui, je me souviens de cet accident…c’est bien d’avoir réussi à reprendre confiance, ça n’a pas dû être simple non plus, bravo 😉
      Bisous, et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *